Des Portes Hermétiques GRUPSA face à des portes étanches (Autres)

Face aux doutes présents dans le marché de Portes Hermétiques pour son usage dans des salles chirurgicales hospitalières, c’est très important de comparer les deux options.

Les Portes Étanches utilisent un processus de contrôle qui repose sur l’utilisation du gaz traceur (Hexafluorure de soufre : F6S), qui est appliqué autour du périmètre de la porte, fenêtres centrales, et aussi dans les poignées de tirage et les touches de la porte. On considère que l’étanchéité d’une porte est incorrecte quand les valeurs de fuite sont égales ou supérieures à 0.8 ppm d’hexafluorure de soufre (F6S) dans tout son périmètre. Les portes étanches ne sont pas conçues pour des infrastructures hospitalières. Ce genre d’accès est destiné à des installations où c’est nécessaire une transmission d’air nulle dans des situations spécifiques (Pas d’une façon continue) comme par exemple, dans les moyens de transports (Sous-marins, avions), vu que de cela ça dépend les niveaux internes d’oxygène. Le concept de Portes Étanches à trois côtés comme certains marques dénomment à leurs portes, c’est une incohérence puisque la porte n’est pas étanche ni hermétique s’elle laisse passer l’air par la partie inférieure. Par conséquent, on ne peut pas la prendre en considération à effet de l’appliquer dans des salles chirurgicales ; et elle manque de conformité de Normes Européennes ou de test d’étanchéité.

Par contre, un système de Portes Hermétiques est la meilleure solution intégrale pour des salles chirurgicales et USI, vu que combinée avec des autres systèmes de régulation (Contrôle de pression, température et humidité), elle prévient la transmission d’air pour éviter le mouvement de pathogènes. La Norme UNE 85170:2016 marque les exigences pour les patrons de portes piétonnières pour blocs opératoires, salles blanches et établissements d’environnement contrôlé. Pour cela, à travers le test établit dans la Norme UNE-EN 2016, on applique trois coups initiaux de pression de 500 Pa sur la porte, pressions de test positives et négatives. A chaque pression de test, on mesure la perméabilité à l’air, c’est-à-dire, la quantité d’air qui passe à travers la porte fermée à cause de la pression du test. Les pressions du test commencent en 50 Pa et elles finissent en 600 Pa. La Norme UNE-EN 2207:00 s’occupe de la classification de la porte en fonction de la fuite d’aire obtenue dans chacune des pressions d’essai, tant par mètre linéaire de joint comme par mètre carré de surface de la porte ; en étant la classe 1 celle qui présente les plus grandes fuites d’air, et la classe 4, celle de moins fuites d’air.

Grupsa, dans son pari pour la sécurité incorpore à ses Portes hospitalières dans les modèles de portes coulissantes HS-201 et HS-401, aussi dans les modèles de portes battantes HS-202 et HS-402 et dans les modèles pour USI et Chambres d’isolement son technologie de herméticité, catalogué à la qualification maximale (Classe 4), dans la normative la plus exigeante, la UNE 85170 :2016.